Site de Femmes de Polynésie Hommes de Polynésie

Je passe
d'un site à l'autre

Portrait

Avec Damien, exploitation et maintenance pour que le courant passe.

Publié le 20 novembre 2020

À 34 ans, Damien Guichet est agent d’exploitation et adjoint au responsable maintenance à la TEP. Issu de la filière professionnelle, il raconte à Hommes de Polynésie comment rigueur, travail, constance, capacité d’adaptation et persévérance ont rythmé son parcours pour gravir les échelons.

Le déracinement

Damien quitte son Angoulême natale pour la Polynésie à l’âge de 5 ans. Son père, charpentier maçon, saisit une opportunité professionnelle, et y voit l’occasion pour sa famille de découvrir une nouvelle vie, à Mahina.

« Au bout de 7 ans, nous sommes partis en vacances en France. Ça a déclenché un coup de blues chez mes parents : l’éloignement de la famille leur pesait. Alors on est retourné vivre en France. »

En pleine adolescence et au milieu du Collège, Damien se retrouve propulsé dans un pays « étranger », avec son climat, son mode de vie, et son niveau scolaire.

« Un sacré changement, mais qui nous a permis de ne pas rester dans notre bulle sur notre île, et voir comment ça fonctionne ailleurs. »

À l’école, il est attiré par les matières scientifiques, et le Dessin technique.

« Je rêvais d’être pompier ou mécanicien. J’ai essayé les 2 lors de stages en entreprise au collège et j’ai adoré, surtout la mécanique. L’électricité m’attirait aussi, et mon cousin, électricien, m’a permis de découvrir son travail. »

Tout naturellement, Damien s’oriente vers un BEP en électrotechnique en alternance, qui le plonge complètement dans le milieu professionnel, avec un salaire, et des vacances scolaires qui n’en sont plus.

« Venant d’une famille modeste, ça ne m’a pas posé de problème. Très tôt mes parents m’ont appris à être autonome et à me débrouiller. Le travail a toujours été la valeur la plus importante.»

Mais à 17 ans, en plein milieu d’année scolaire – nouveau rebondissement, nouveau challenge, nouvelle vie.

« Tahiti, nous manquait trop, alors nous sommes revenus. »

De retour à Mahina, Damien poursuit son BEP au Lycée professionnel, puis décroche un BAC Pro en électrotechnique, avant d’entrer sur le marché du travail.

Une carrière en courant continu

Damien commence sa vie active dans les ascenseurs, comme dépanneur et monteur.

« Un an plus tard, un bureau d’études m’a offert le poste de dessinateur pour les schémas électriques. C’est le début de ma carrière actuelle. On faisait des études et des réalisations de projets pour des entreprises de production et de distribution d’énergie. »

Il commence par reproduire des schémas sur AutoCAD 1. Puis le bureau s’agrandit, et Damien évolue sur des projets, où il s’occupe à la fois de la partie études, schémas et chantiers. Il maîtrise peu à peu l’ensemble des maillons de la chaîne, et passe Technicien de chantier, avec plusieurs équipes et projets en simultané.

« En parallèle de mon travail, grâce au soutien de ma femme, j’ai passé mon BTS en Électrotechnique par VAE 2. »

Et 10 ans plus tard…

« Ayant travaillé sur la plupart de ses projets, la TEP m’a proposé de commencer une aventure professionnelle, chez eux. »

Le 19 février 2018, il intègre le Service Exploitation de la TEP.

Exploitation et Maintenance du réseau de la TEP

« C’est une mission que la TEP a récupérée en juin dernier. Bien qu’on s’y préparait depuis 2 ans, cela reste une nouveauté, notamment de l’ordre des process de communication avec les autres exploitants ou les règlementations en matière de sécurité.  Et ça se passe très bien ! »

Le Service Exploitation a à sa charge la responsabilité du bon fonctionnement du réseau de transport de l’électricité, reliant les points de production à ceux de distribution. Sa mission est de garantir que chaque organe qui doit faire passer l’électricité par ses câbles soit opérationnel. En cas de faiblesse détectée sur le réseau, l’information est remontée à la Direction, qui définit les réels besoins finaux. Et en cas de problème, c’est le Service Maintenance qui intervient.

« Au bout d’un an et demi, je me suis vu attribuer une seconde casquette : Adjoint au responsable de maintenance. Mon expérience et ma connaissance des schémas et de leur fonctionnement s’avéraient précieuses. »

Aujourd’hui, Damien intervient sur ces 2 services qui travaillent main dans la main, dans son domaine de prédilection. La TEP et sa trentaine d’employés à la moyenne d’âge de 35 ans, lui offrent un cadre de travail stimulant au quotidien.

« Ça facilite les échanges et nous permet de rester dans une ambiance dynamique, ce qui est une source de motivation. On n’en trouve pas beaucoup, des équipes comme ça ! »

Sa plus grande fierté ? C’est de partager sa vie avec la Polynésienne de son cœur et le fruit de leur amour, leur fils de 2 ans et demi.

« Il faut savoir ce que l’on aime, et ne pas avoir peur de faire des choix. Chacun de mes choix, je l’ai assumé et utilisé pour grandir. Mais par-dessus tout, il m’a fallu rigueur, travail, constance, capacité d’adaptation et persévérance. »

1 logiciel de dessin assisté par ordinateur

2 Validation des Acquis de l’Expérience

Lubomira Ratzova
Rédactrice web

© Photos : TEP, Lubomira Ratzova pour Hommes de Polynésie

pour plus de renseignements

Sponsorisé par la TEP

Site internet

Zuckoo

FACEBOOK

Partagez Maintenant !