Site de Femmes de Polynésie Hommes de Polynésie

Je passe
d'un site à l'autre

  • Aldo alias « Baby K pone »

Art & Culture

Teva Teoroi, l’ascension d’une voix de Moorea

Publié le 19 avril 2022

Depuis ces dernières années, Eono est un groupe en pleine élévation dans l’univers musical polynésien. Teva Teoroi, auteur-compositeur et chanteur talentueux de la bande, a su justement porter le groupe avec sa voix exceptionnelle. Le jeune homme confie à Hommes de Polynésie son parcours dans la musique.

Déclic pour le chant à 16 ans

À Moorea, Teva Poroi grandit et poursuit sa scolarité à Afareaitu. Il s’inscrit ensuite au Lycée Paul Gauguin où il obtient un baccalauréat CGRH en 2008 puis au Lycée du Taaone où il décroche un BTS Assistant de Gestion PME-PMI en 2010. Après ses études, il travaille dans différentes entreprises, notamment en tant qu’agent commercial et comptable puis en tant que chargé de l’emploi à la commune de Moorea-Maiao jusqu’à aujourd’hui. À 16 ans, il participe à un concours de chant organisé par la paroisse protestante d’Afareaitu. C’est à ce moment-là que lui vient le déclic pour le chant. Il décroche le deuxième prix et se rend compte de son potentiel.

« C’est ma grande sœur qui m’a encouragé à participer à ce concours, car j’étais un peu timide à cette époque. Je n’avais pas conscience que je savais chanter, mais j’ai vu dans le public que ma famille était émue pendant ma prestation. Je me suis rendu compte de mon talent. Cela m’a ensuite donné envie de participer à d’autres concours. »

Travail individuel d’une voix exceptionnelle

C’est ainsi qu’il obtient le troisième prix aux sélections de la première édition du concours Nescafé Star à Moorea puis une place parmi les cinq finalistes du concours Tahitian Voice en 2015. Il intègre aussi en 2006 la chorale paroissiale. Puis, en 2012, il crée le groupe Anuahau avec des copains, ils enregistrent leur premier album.

« Je n’ai jamais pris de cours de chant. Je travaille tout seul en écoutant les grands noms de la chanson internationale et locale. J’aime faire des reprises et les interpréter à ma manière. J’adorerais exploiter mon talent pour persévérer musicalement, vocalement… Je suis plus dans la performance et la technique vocale. »

Eono, un groupe du fenua qui monte

Teva Teoroi est également connu à Moorea pour avoir participé en tant que chanteur au Heiva des écoles ainsi qu’au Hura Tapairu à Tahiti avec le groupe Heihere, mais surtout au Heiva de Moorea avec le groupe Tamarii Afareaitu. Après Anuahau, il crée cette fois le groupe Eono avec des amis en 2018. Le groupe sort des tubes locaux comme Toata ou Fenua.

« Avec Eono, on produit différents styles de musique internationale ou locale avec des reprises, des compositions… On essaie de varier notre répertoire afin de nous adapter au public. On se produit dans plusieurs restaurants de Tahiti. On a aussi beaucoup voyagé dans les îles comme Huahine, Taha’a, Raiatea, Bora-Bora ou Rangiroa. »

Le chant pour s’exprimer

Le chant occupe désormais une place essentielle dans la vie de Teva. Il s’est lancé dans l’écriture et la composition comme en témoigne le titre « O ‘Oe » écrit le 14 février dernier et qui a pour thème le mariage et l’amour.

« Ce qui me passionne dans le chant, c’est de faire passer des messages. Certains s’expriment par la sculpture, l’écriture ou le ōrero tandis que moi, je m’exprime par le chant. Je pense que la chanson adoucit les mœurs et apaise les gens. Pour mes compositions, je m’inspire beaucoup de la vie quotidienne, la famille, la nature, l’environnement et des sentiments comme l’amour ou la joie. »

Valeurs chrétiennes et culturelles

Ayant été élevé par des parents diacres dans l’Église Protestante Mā’ohi, Teva s’est forcément imprégné des valeurs de la religion ainsi que de la culture polynésienne. Ce sont justement des thèmes essentiels à sa carrière de chanteur.

« Mes parents m’ont bercé dans les valeurs chrétiennes et culturelles. C’est important qu’on garde notre identité culturelle en tant que Polynésiens, habitants de la Polynésie et mā’ohi. Tout cela est ancré au fond de nous, mais c’est bien par moments de faire ressortir ce mana. Je pense qu’à notre époque, on oublie un peu d’où l’on vient. On a trop tendance à s’éloigner de nos terres et de nos racines. »

Après une carrière bien lancée, Teva ambitionne de persévérer avec son groupe Eono, mais son rêve est aussi de commencer une carrière en solo en parallèle avec, il l’espère, la création prochaine d’un premier album. Pour conclure, il s’adresse à tous les passionnés :

« Si vous êtes passionné par quelque chose, donnez-vous les moyens pour atteindre vos objectifs, car tout est possible. Il n’y a pas de secret, il faut croire en soi d’abord, travailler et s’entourer des bonnes personnes. Tout viendra naturellement par la suite. »

Toatane Rurua

©Photos : Toatane Rurua et Eono pour Hommes de Polynésie

Pour plus de renseignements

Facebook

À découvrir également :

Partagez Maintenant !

Hommes de Polynésie Instagram

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir du contenu de qualité

* En cliquant sur VALIDER, nous attestons que l'adresse mail ne sera utilisée que pour diffuser notre newsletter et que vous pourrez à tout moment annuler votre abonnement.