Site de Femmes de Polynésie Hommes de Polynésie

Je passe
d'un site à l'autre

  • Manuarii, de Rurutu à ESMOD Paris !

Art & Culture

Ro’o Tumahai, le ukulélé pour tous!

Publié le 5 janvier 2020

Il est jeune, motivé et déterminé. À 22 ans, Ro’o Tumahai dirige une école de musique avec pour instrument phare le ukulélé. Avec Arearea Ukulele School, il contribue à promouvoir le répertoire musical polynésien auprès des nouvelles générations comme des anciennes. Hommes de Polynésie. vous raconte comment ce jeune entrepreneur a posé une à une les pierres de son édifice professionnel autour de sa passion.

Un professeur qui n’était pas fait pour les études

Ironie du sort, Ro’o, professeur de musique à 22 ans, n’a pas toujours été un élève modèle.

Étudier n’est pas vraiment fait pour moi.“

Pour autant il décroche son bac ES et opte pour une licence de Droit. Mais cet étudiant, qui avait le sentiment de perdre son temps et de ne pas être à sa place, arrête au bout de quelques mois, préférant se mettre à son compte.

“J’ai commencé par faire mes premiers pas à l’école de mon père « Marurai Ukulele School », où je donnais des cours de ukulélé aux enfants et aux débutants.“

Ro’o est issu d’une famille de musiciens. Bringue, guitares, basses, ukulélés, batterie, piano et belles voix par-dessus ont bercé toute son enfance. A 12 ans, il demande à ses parents de lui offrir une guitare.

“J’ai appris en regardant autour de moi et sur internet.“

Ceci expliquant cela, on ne sera pas étonné de savoir que cet autodidacte et la personne ouverte d’esprit qu’il est s’est plutôt bien adapté à son nouvel environnement entrepreneurial. Pour parfaire ses connaissances il se documente et se cultive. En septembre 2018, il enseigne aux plus jeunes les rudiments de l’instrument à cordes au sein de l’école bilingue « Tahiti Internationnal Scholl ».

Le déclic

Mais arrivent les moments de doutes et de remise en question. Ro’o s’interroge sur ses capacités à transmettre, quand un jour sa compagne lui dit droit dans les yeux :

“Aujourd’hui on va créer ton école de musique.“

À la surprise succède la frayeur. Deux voix se disputent dans sa tête, l’une dit “Tu ne sais pas forcément comment cela se passera. Tu peux tout perdre …“ et l’autre répond : “…comme tu peux tout gagner ! “.  

“Arearea Ukulele School c’est le fruit de deux pensées : celle de ma femme et la mienne. On a mis en commun notre savoir et c’est ce qui fait notre force.“

La checklist des choses à faire en mains, ils se mettent à cocher une à une les cases : paperasse administrative, trouver un local, trouver des fonds pour financer le matériel – chaise, ukulélés, tableau, climatisation, créer une page Facebook, tourner des séquences vidéo pour animer la page, etc …

“On a tout misé sur les réseaux sociaux pour nous faire connaître.“

Le succès

Et ça marche !  Le courage, la détermination, la patience et le soutien de leurs parents et proches ont contribué à ce qu’aujourd’hui, leur école dispose de piliers solides. Malgré les épreuves, Ro’o passe le plus clair de son temps à trouver des nouvelles formules et méthodes d’enseignement pour partager au maximum et au mieux.

“C’est un réel plaisir pour moi de faire ce que j’aime, les premiers jours, je n’arrivais pas à réaliser que c’est notre école, qu’on a réussi.“

Les voilà, sa compagne et lui, plus soudés que jamais, à seulement 22 et 19 ans…Un couple avec une vision du développement, où « diversification » est le mot d’ordre. À ceux qui rêvent mais qui n’osent pas concrétiser, Ro’o aimerait dire :

“La peur nous empêche d’être ce que l’on veut. Soyez courageux et tentez des choses. Dans la vie rien n’arrive par hasard et on n’a rien sans rien. Il faut parfois faire des sacrifices, mais la balade en vaut la peine.  Il y aura des jours joyeux comme tristes mais c’est la vie.  Mauruuru“

Plus d'informations

Page Facebook Arearea ukulele school

 

Jeanne Phanariotis

Rédactrice WEB

©Photos : Ro’o TUMAHAI

Partagez Maintenant !