Site de Femmes de Polynésie Hommes de Polynésie

Je passe
d'un site à l'autre

Tendances

Maui IZAL : sur les traces de mon père

Publié le 23 avril 2021

Hommes de Polynésie vous propose de découvrir le portrait de Maui Izal, cet homme à la pointe de la technologie. Reflétant les qualités de son père au quotidien, c’est avec patience, compassion et humilité, que le doyen des installateurs téléphoniques dévoile son parcours.

Pour une première expérience professionnelle

Maui grandit à Mahina, entouré de ses parents, son frère et ses trois sœurs. Sa mère s’occupe du foyer et son père, Daniel, est installateur téléphonique à l’Office des Postes et Télécommunications.

« Je voulais faire comme lui. Alors j’ai suivi une formation en CAP électro technique au lycée du Taaone. »

Il obtient son diplôme en juin 1984 et postule deux mois plus tard à l’OPT qui procédait au recrutement de 4 personnes sous contrat à durée déterminée.

« À l’époque, le téléphone fonctionnait au système électromécanique1. Du coup, l’OPT a entrepris des travaux spécifiques de câblage afin de basculer vers l’électronique. »

Maui s’intègre facilement et passe en CDI un an après. Il exerce au central téléphonique situé au siège, à Papeete, « quand on appelait encore le 13 pour les dérangements. »

«   Je suis resté au central téléphonique pendant quatre ans, mais mon objectif était d’être sur le terrain. »

Après avoir passé un concours pour être fonctionnaire d’État, Maui demande sa mutation dans le même service que celui de son père.

« Nous sommes en 1988 quand je découvre le métier de dépanneur- installateur. Plusieurs équipes en binôme se forment à monter aux poteaux. C’était un peu ‘cascadeur’ à l’époque, je l’avoue ! »

Les installations s’enchaînent jusque dans les îles. Moorea, Takapoto, Takaroa… Les missions pouvaient durer deux mois.

« On fonctionnait à la brouette dans les Tuamotu, à l’ancienne. De bons souvenirs… »

La fibre de la loyauté

Ce que Maui apprécie au sein du Groupe OPT, c’est que chaque service travaille de manière ordonnée et structurée. « Nous avons de bons exemples avec Thierry Hars qui était en charge des câbles sous-marins, Taihia Maitere au central téléphonique, ou encore Heimata Krause à la communication… J’aime aussi l’esprit de famille qui en émane. »

Dans les années 90, Maui assiste à une réorganisation du service installation qui est absorbé par le service réseau. Un poste de responsable est à pourvoir à ce moment-là.

« Je passe le concours avec sept autres personnes, et je le réussis. »

Son rôle est désormais de gérer six équipes d’une quinzaine d’agents. C’est la première fois qu’il se retrouve avec autant de responsabilités mais son expérience professionnelle et ses formations en management lui permettent d’exécuter ses missions avec brio.

« J’étais même devenu le supérieur de mon père ! Il était fier de moi. Nous déjeunions ensemble tous les midis. J’adorais nos discussions. Ensuite, vers 1999, j’intègre le centre support client et la cellule que je gérais est déplacée à Mahina. »

Le service réseau change de nom et devient le centre de constructions des lignes.

«  Les responsables m’ont proposé de prendre en charge la zone de Tahiti Est allant de Pirae à Mahaena. »

« Actuellement manager à ONATi, mon but est de diminuer les délais du déploiement de la fibre optique dans les foyers. J’en profite d’ailleurs pour vous inciter à franchir le cap. Cela va faire 37 ans que j’exerce au sein du Groupe OPT dont je suis constamment l’évolution. »

Puis en janvier 2019, la filiale ONATi voit le jour suite à la réorganisation du Groupe OPT qui souhaite regrouper les services techniques en une seule et unique entité.

Avec sa femme et sa fille

Père d’une fille de 31 ans et d’un fils qui voit le jour en 2016, Maui a connu la même année une période très difficile car un cancer s’empare de la vie de son père, « j’étais effondré… ». Ayant le tennis pour exutoire, Maui est aussi présent dans les tournois qu’il remporte chaque année depuis 2010. Vous pourrez l’apercevoir cette année pour le prochain, cette fois-ci en simple, avec bien sûr le Groupe OPT pour sponsor, qu’il porte toujours fièrement.

Finale double messieurs championnat de Polynésie 2018

¹ L’association des techniques de l’électricité et de la mécanique.

Vainui Moreno
Rédactrice web

© Photos : Vainui Moreno et Maui Izal pour Hommes de Polynésie

pour plus de renseignements

Sponsorisé par le Groupe OPT

Site internet

ZUCKOO

Facebook

Partagez Maintenant !