Site de Femmes de Polynésie Hommes de Polynésie

Je passe
d'un site à l'autre

Sport

Matthieu Forge , « défi rame pour ton cœur »

Publié le 13 février 2019

Qui se cache derrière le « défi rame pour ton cœur » 5 ans que cet événement mobilise les polynésiens autour d’une même cause : l’entraide. Elle réunit passionnés et amateurs de rame. Tous unis dans l’effort pour dire que « tout est possible ! ». Hommes de Polynésie vous parle d’un homme pionnier de l’aviron en Polynésie : Matthieu Forge.

UN DOUX REVEUR

Passionné et doux rêveur, Matthieu est né à Avignon et a passé ses toutes premières années sur les terres tropicales africaines d’où son besoin de chaleur et de nature luxuriante.

« Mes parents professeur et directeur de centre hospitalier m’ont éduqué dans des valeurs d’honnêteté, loyauté, travail, rigueur et douceur. »

C’est en tant que Kinésithérapeute et Ostéopathe qu’il arrive à Tahiti en 2012. Mais l’éducateur sportif en Aviron qu’il est également ne tardera pas à fonder le CAP MARARA dont il sera le Président ainsi que de la Fédération d’Aviron du Pacifique qui compte aujourd’hui près de 200 rameurs.

A l’aviron il faut ajouter d’autres activités dont la guitare, ukulele, piano, randonnée, plongée, voyage, aviation : « je finalise bientôt mon brevet de pilote privé. »

Comme la plupart des athlètes, Matthieu est friand de chocolat et depuis qu’il est en Polynésie, il raffole de mangue. Il peut écouter du Jean Jacques Goldman en boucle et possède dans sa vidéothèque des films comme « La cité de la peur » pour l’humour et Seven pounds (Sept Vies) avec Will Smith pour l’émotion ». Ce qui nous amène à ceux qui comptent le plus à ses yeux et les personnes qui l’ont inspiré.

« Ma famille est mon cercle rapproché. L’inspiration de mon enfance a été mon coach d’aviron, qui m’a d’ailleurs récemment rendu visite en 2018 et nous avons pu fêter ensemble les 25 ans de mes débuts dans l’aviron. Ma passion est bien-sûr l’aviron »

QUAND RAMER DEVIENT UN RÊVE

Ainsi, depuis l’âge de 12 ans il rêve de glisse, cette quête inexorable l’a amené à ouvrir son club d’aviron ici au Fenua dans le plus beau lagon du monde. Il avoue qu’entre sa passion et lui cela peut être chronophage et épuisant mais voir des enfants découvrir puis se passionner comme lui pour ce sport vaut tout l’Or du monde.

« Ma devise : Rendre à la Polynésie ce que la Polynésie nous offre tous les jours ! »

L’histoire de Matthieu lui a permis d’établir un constat : Que si on a un rêve il faut foncer ! Il ne faut pas mettre son bonheur entre les mains des autres, ne rien attendre pour ne pas être déçu.

Alors autant que faire se peut, il veut aider et soutenir la création des nouveaux clubs d’aviron, comme les 3 derniers à Raiatea, Papeete-Paofai et Faa’a. Soutenir la récente Fédération d’Aviron du Pacifique dans son développement au Fenua et à l’International. A moyen terme c’est le projet rame Alexandra 2.0 sur les routes de l’Hawaiki Nui en septembre 2019 avec le comeback d’Alexandra pour une Traversée Taha’a Bora Bora dans le cadre du don d’organe.

« À court terme, c’est de développer le HandiAviron avec mon coéquipier Pascal grâce au ponton et la Potence Handisport qui seront installés à la Marina Taina en Mars/Avril 2019. »

C’est « peut-être son envie d’avoir plusieurs vies en une » qui le distingue des autres, mais Matthieu ne souhaite pas que l’on retienne de lui qu’il est « une référence ». S’il osait il voudrait modestement « être une marque de fabrique de transmission et de persévérance pour susciter chez d’autres l’envie de réaliser ses rêves ».

« Notre Fenua est un havre de paix loin des tumultes de la métropole. Les valeurs Polynésiennes qui me touchent le plus sont la bienveillance, la douceur et cette belle fatalité qui habite les Polynésiens. »

Cet homme polynésien qui à ses yeux est ancré dans sa terre, dans sa culture mais ouvert à l’autre et dans le partage.

« Mauruuru maitai de m’avoir accueilli dans ton Fenua empli de gentillesse et de joie de vivre. »

Jeanne Phanariotis
Rédactrice web

© Photos : Matthieu Forge

Partagez Maintenant !