Site de Femmes de Polynésie Hommes de Polynésie

Je passe
d'un site à l'autre

Tendances

Thibaud Tauru, l’esprit de la perle

Publié le 23 février 2020

Anapa Tauru, que l’on surnommait autrefois « Wheelie King » pour ses figures réalisées à moto, peut être fier de ses enfants. Parmi eux, Thibaud, le cadet, gérant de Manapearl Tahiti depuis 4 ans maintenant. Hommes de Polynésie vous présente un créateur passionné qui a de la prestance, qui aime le surf, qui cultive son potager et surtout, qui porte un amour inconditionnel pour la perle…

Une enfance dans les perles

Dès son plus jeune âge, il baigne dans la perle et connaît toutes les fonctions du métier. Il se remémore les préparatifs de vente, lorsqu’il fallait tout trier, jusque tard le soir, des centaines ou des milliers de perles sur la table. Une fois le travail terminé, tout était parfaitement rangé par couleur, par forme et qualité.

“Je plongeais mes mains dans les bacs de perles et je me faisais gronder par mon père car elles étaient propres. J’ai toujours été fasciné par la perle.”

Il a exercé quelques mois à la ferme perlière de son père située à Rangiroa et nous raconte que, malgré que cela ait été éprouvant, le résultat était gratifiant.

“J’ai adoré travailler à la ferme. On commençait à 6h pour finir à 15h et après on avait le temps de jouer au foot ou d’aller au surf. Ce sont de très bons souvenirs.”

Thibaud est un passionné de glisse, que ce soit en skate ou en surf. Il s’adonne également à la pêche quand il en a l’occasion, dans les Tuamotu, et au jardinage. C’est dans les fleurs, les fruits et dans son potager qu’il trouve ses petits moments de détente.

La mode

A 17 ans, il part pour l’Australie pour y faire des études de business pendant 2 ans. Il revient en 2007 et enchaine avec un BTS commerce international où il sort major de sa promo, pour se retrouver plus tard dans un monde totalement différent : la mode. C’est Alberto Vivian qui lui obtient un rdv à l’agence Marilyn Agency Paris. Il tourne en tant que modèle entre Paris, Milan et New York.

“C’était chouette. J’ai adoré Milan, on y mange bien, c’est moins cher, et je bossais 4 fois plus.”

Et c’est sur un shooting à Milan justement qu’il rencontre sa femme, une Espagnole. Une année s’écoulera avant qu’il n’obtienne son premier baiser.

“Ça a été très long et très dur, mais c’est sans doute ce qui m’a plu.”

Autant dire que la beauté espagnole vaut le coup d’attendre !

Ce qu’il apprécie dans le mannequinat, ce sont les voyages, les rencontres et le salaire. Mais Thibaud ne s’épanouit pas dans ce métier. Il n’est pas très à l’aise devant l’objectif depuis tout petit, ce qui peu sembler paradoxal. Le métier en lui-même n’est pas intéressant”, il vivait une certaine routine et se sentait comme un homme objet.

“J’avais l’impression d’avoir un cerveau qui ne servait à rien.”

Manapearl Tahiti

Lors d’une conversation téléphonique, son père lui annonce qu’il souhaiterait prendre sa retraite et revendre la boutique. Thibaud s’oppose à la vente et décide de revenir à Tahiti pour prendre le relais.

Dans cette nouvelle aventure, il cible la clientèle locale. Thibaud utilise ses connaissances acquises dans le parcours scolaire. Il innove, communique, et s’investit à 100% dans la boutique, avec à ses côtés Terona, les mains de Manapearl Tahiti” depuis 8 ans.

Le showroom présente la perle sous ses plus belles coutures. Bracelets, colliers, bagues, des perles rondes, baroques, keyshis… provenant de leur ferme. On ne peut pas passer à côté de leur bestseller, le bracelet Coco, sans l’essayer : une soixantaine de perles sélectionnées avec soin, que l’on porte au poignet.

“Nous travaillons sur une nouvelle collection qui verra le jour vers mi-mars.”

En plus de son épanouissement professionnel, Thibaud est aussi papa depuis 1 an et demi d’un petit garçon, Noah. Et c’est un homme comblé, amoureux de la perle, de sa douce et de son île que nous quittons, complètement sous le charme.

Plus d'informations

Facebook: Manapearl

Instagram: Manapearl

Site web: www.manapearl.com

Vainui Moreno
Rédactrice web

© Photos : Vainui Moreno

Partagez Maintenant !