Site de Femmes de Polynésie Hommes de Polynésie

Je passe
d'un site à l'autre

Tendances

Pierre-Henri dévoile les Secrets de Mape

Publié le 6 novembre 2020

À 32 ans, Pierre-Henri Caussarieux ne manque pas de créativité. Amoureux de nature et de … crème de marrons, il crée la crème de Mape, qui vient de remporter le Fenua d’or au dernier Salon Made in Fenua. Hommes de Polynésie vous présente un parcours plein de rebondissements.

« Mon rêve d’enfance? Être paysagiste ! »

Né en 1988 à Bordeaux, Pierre-Henri vit en Polynésie depuis qu’il a 4 ans.

« Mes parents sont venus ici en vacances quand j’avais 18 mois. Tombés sous le charme, ils ont décidé de vivre ici. »

Il grandit à la Pointe des Pêcheurs, et fait sa scolarité à Punaauia, puis au Lycée Gauguin. Son rêve, c’est de devenir paysagiste.

« Enfant, je récupérais dans les magasins les graines d’haricots, de maïs, etc. tombées par terre, et les plantais à la maison. »

À la maison, Pierre-Henri se voit confier l’aménagement du jardin. Ses parents l’encouragent dans ses initiatives et expériences, mais le poussent à passer un bac général, pour avoir un bagage solide pour le choix de ses études. Pierre-Henri, lui, aspire à un enseignement plus concret, professionnel. Il passe néanmoins son BAC S option SVT, et après un BTS Aménagement paysagé à Saintes, près de Bordeaux, présente le concours pour intégrer une école de paysagisme.

« Et là j’échoue, et repars en licence de biologie, tout en travaillant sur le concours avec des cours particuliers notamment en dessin. L’année d’après je repasse le concours, et arrive 1er …sur la liste d’attente. Personne ne s’est désisté… »

Il prend alors une année sabbatique, pour travailler sur 1 projet qui lui tient à cœur : la conception et réalisation de murs végétaux et de piscines naturelles. Il fait le tour de France des professionnels, acquiert des techniques et de l’expérience, notamment par des formations qu’il suit.

« J’étais en train de peaufiner mon projet de retour à Tahiti. C’était il y a 9 ans. Alors j’ai pris ma patente et créé mon entreprise. »

Un amour de mape

« Je suis un grand fan de crème de marrons, et j’adore le mape. Alors je me suis demandé pourquoi personne n’avait fait quelque chose avec – ça me paraissait évident, jusqu’à ce que je me confronte à la réalité. »

La crème de mape arrive dans sa vie en 2016. C’était un samedi matin, Pierre-Henri s’en souvient très bien !

« Ça me trottait dans la tête depuis un moment, et un matin je me suis levé en décidant que le moment était venu de me lancer dans la crème de mape. J’ai eu un mal fou à trouver des mape, et quand enfin je me suis lancé, c’était un échec total ! »

Mais Pierre Henri s’accroche, et les 1ers résultats positifs arrivent au bout d’une vingtaine de tentatives.

« C’est là que j’ai décidé de participer à l’émission Ohipa Maitai sur TNTV. »

Nous sommes en 2018. Il s’inscrit à la dernière minute, avec sa crème de marrons, qui séduit le jury. L’émission lui apporte les bases de l’entreprenariat, mais également confiance et partage avec les autres participants.

« Avant l’émission, j’avais une idée. En sortant de là, j’avais mon produit. »

Secrets de Mape vient de naître.

Caprices de mape

Mais tout n’est pas aussi simple que ça en a l’air, car le mape a un comportement lors de sa transformation qui donne à Pierre-Henri du fil à retordre.

« J’ai eu un problème de phases : le mape régurgitait toute l’eau et le sucre, et 2 phases se créaient, impossibles à re-mélanger après ! »

À ce problème de consistance vient s’ajouter celui de la conservation, qui ne peut pas s’apparenter à celle de la confiture, par exemple.

« Et enfin, il y a la saisonnalité du fruit, qu’on ne trouve qu’entre février et juin/juillet. »

A force de persévérance, et après un travail main dans la main avec la Direction de l’Agriculture, les résultats sont là, et à la hauteur de ses attentes !

Secrets de Mape

En sortant de l’émission, Secrets de Mape fait ses preuves auprès de ses premiers clients à la foire agricole. Surfant sur la notoriété télévisuelle, le succès est au rendez-vous !

« ‘Made in Fenua’ est un rendez-vous unique, qui représente bien la fabrication et l’essence locale et met bien en avant la richesse de notre terroir. C’était donc très important d’y participer, malgré quelques hésitations liées au contexte sanitaire. »

Épaulé par Maria, amie et vendeuse « hors pair », Pierre Henri écoule les 500 pots qu’il avait emmenés. Et cerise sur le gâteau, il remporte le Fenua d’or, avec sa crème de mape. Ce prix lui permettrait de s’équiper d’un outil de production plus conséquent, afin de répondre à la demande, multiplier les points de vente et développer sa gamme de produits.

Et l’étape d’après ?

« J’aimerai développer tout un univers gourmand autour du mape, et exposer au Salon de l’Agriculture de Paris ! »

Lubomira Ratzova

Rédactrice web

© Photos : Secret de Mape et Lubomira Ratzova pour Hommes de Polynésie

pour plus de renseignements

En partenariat avec le Salon Made in Fenua

Points de vente Secrets de Mape

Terres d’arts à Taunoa

Eco Vrac à Papeete

Site internet

Zuckoo

FACEBOOK

Partagez Maintenant !