Site de Femmes de Polynésie Hommes de Polynésie

Je passe
d'un site à l'autre

Portrait

Choco, animateur de ses rêves

Publié le 1 mars 2020

“Fais de ta vie un rêve, et de tes rêves une réalité !”. Telle est la devise de Choco, animateur radio et télé . Hommes de Polynésie à souhaité mettre en lumière aujourd’hui ce jeune homme ambitieux et travailleur, qui se donne les moyens d’atteindre la réussite profesionnelle et son bonheur personnel, tout en restant humble… et drôle !

 

Tout vient de l’éducation

Ariioehau Taumihau, de son vrai nom, a 22 ans. Il a reçu 2 éducations différentes mais complémentaires. D’un côté, son père lui inculque les valeurs la force, le courage, la détermination, l’autodiscipline, mais aussi l’amour.

« Mon père ne m’a jamais dit qu’il m’aimait, mais me le faisait comprendre par ses gestes et ses actions, et je l’ai compris aujourd’hui. »

De l’autre côté, sa mère l’encourage fortement de toujours poursuivre ses rêves, disant que ceux-ci ne sont jamais trop grands, aussi fous soient-ils, et qu’il ne faut rien abandonner. Et enfin, son grand frère, de 13 ans son aîné, le prend sous son aile « presque comme un deuxième papa » et lui apprend à vaincre les coups durs de la vie et à faire suivre l’exemple aux plus jeunes.

Choco est un garçon simple, aimant et généreux. Il aime la bonne nourriture, aime tous les styles de musique allant de la country au classique, en passant par le rap ou le rock. Il aime l’art en général et se complète dans la danse, le chant, la musique, le dessin…

« L’expression artistique prend tellement de sens et peut s’exprimer de plusieurs façons, et je trouve ça magnifique ! »

Du rêve à la concrétisation

Ayant pour mot d’ordre la créativité, Choco nage dans un océan de plateformes (reportage, musique, poésie, sketch, vidéo…) dans le but de véhiculer un message ou de raconter une histoire. L’objectif est de passionner les gens autant qu’il est passionné lui-même.

« J’aimerais inciter la foule à venir s’exprimer sur ces différentes plateformes. C’est pourquoi je suis arrivé à devenir animateur. »

Choco n’en est qu’à 1% du rêve ultime, qui est… de passer sur les écrans de Hollywood ! Cela peut paraître ambitieux, mais le visionnaire croit en l’avenir des Polynésiens à l’étranger. Il saisit toutes les opportunités qui s’offrent à lui, et si aucune ne se présente, il les créé lui-même. À ce jour, Choco co-anime une émission locale, fait partie d’une troupe de théâtre en tant que comédien, est apprenti humoriste, et tiens un blog sur les réseaux sociaux.

Un garçon qui s’assume

Être un personnage public, c’est aussi faire face à des critiques négatives parfois, car on ne peut malheureusement pas plaire à tout le monde. Choco est perçu comme un garçon qui passe son temps à se plaindre en vidéo – une manière un peu brutale, mais c’est la sienne et il l’assume dans le but de faire bouger les choses sur son Fenua.

« Je suis celui que j’ai envie d’être, et je dis tout haut ce que les gens pensent tout bas. Mais j’ai décidé d’y mettre un peu plus d’humour et d’amour, ça vous dit ? »

De nombreux projets se bousculent dans sa tête, comme la création d’une troupe de théâtre numérique et d’un collectif de comédiens, afin de permettre aux jeunes et à un public plus large de s’exprimer librement, et pourquoi pas vivre de cet activité.

Choco est honnête et authentique. Pas besoin de se voiler la face, ni de se cacher derrière un personnage, ni encore d’un master en philosophie, pour constater qu’il ne se revendique aucunement représentant d’une minorité, d’un style ou d’un genre.

« Je ne suis ni gay, ni boulimique, ni orphelin, ni mourant, ni expatrié, ou je ne sais quoi. Je suis juste moi. Je suis un gars qui galère pour payer ses charges, je mange du café-pain-beurre, comme la plupart des gens ! »

Vainui Moreno

Rédactrice web

© Photos : Choco Facebook

Partagez Maintenant !