Site de Femmes de Polynésie Hommes de Polynésie

Je passe
d'un site à l'autre

  • Galaxy Note20 / 20 Ultra - Offre de lancement

Geek

Vaitemanu Coudert : à chaque problème sa solution (web)

Publié le 29 février 2020

Vaitemanu Coudert est un autodidacte, à l’origine de nombreuses plateformes innovantes au fenua. Créatif et engagé, dans son travail comme dans sa passion la musique, les idées fusent et il se donne les moyens de leur donner vie. Hommes de Polynésie est allé à la rencontre d’un entrepreneur du digital surprenant et inspirant.

Entrepreneur, autodidacte…

Né à Raiatea, c’est principalement à Tahiti, à la Presqu’île, que Vaitemanu grandit. Après un bac électronique, il suit une formation en langues à l’Université de la Polynésie française. Mais très vite, il décroche et décide d’entrer dans le monde du travail. Son premier emploi, en tant que salarié dans une société de transport, sera aussi le dernier.

“Je me suis vite rendu compte que la vie de salarié n’était pas faite pour moi.”

Il se forme seul aux métiers du web. Avec son ami Tevai Maiau, il conçoit son premier site internet : Tahitihotspot.com, une sorte d’annuaire des entreprises amélioré. L’aventure durera 5 ans.

“On a finalement dû arrêter le projet parce que Facebook est arrivé. Ce n’était plus pertinent.”

Les acolytes décident alors de se lancer chacun dans leurs propres projets. Grâce à ses nouvelles compétences, Vaitemanu monte en 2014 whozzin.com, une plateforme consacrée aux offres et à la recherche d’emploi, qui compte aujourd’hui près de 12 000 inscrits et environ 500 entreprises.

En 2017, il lance la plateforme tahiti-livraison.com, qui permet de mettre en relation les coursiers et commerçants de Polynésie.

“Ce que j’aime dans l’entrepreneuriat, ce sont les challenges quotidiens et le fait de résoudre des problèmes. Je ne pense pas pouvoir retourner un jour dans le monde du salariat, je pense que je m’ennuierai assez vite. ”

…. Et engagé

Le digital lui permet de laisser libre cours à son esprit créatif :

“On a vraiment ce sentiment de liberté. Ce que j’aime le plus c’est créer des choses, idéalement en répondant à un besoin, à une demande.”

Répondre à la demande, mais aussi s’engager. Vaitemanu est à l’origine de Tahiti Green, un réseau social pour rassembler les personnes concernées par l’écologie. Il travaille dessus bénévolement, sur son temps libre.

Ce projet lui tient particulièrement à cœur, et il espère qu’il permettra de faire naître des solutions concrètes pour l’environnement. Un partenariat se prépare déjà avec le RSMA1 pour nettoyer régulièrement des sites pollués.

En parallèle de son travail, il se consacre aussi à sa passion. Il y a 10 ans, comme souvent dans sa vie, c’est “sur un coup de tête”, que Vaitemanu apprend à jouer de la batterie. La musique lui permet de trouver un équilibre et de se déconnecter. Il monte avec des amis d’enfance le groupe “Upperground” et enregistre un album démo, avant de rejoindre la formation Rockaholics. Il y a 2 ans, il intègre “Manahune”, un groupe de rock local.

“En tant que demi Polynésien, malheureusement, je ne parle pas encore bien le tahitien. C’est d’autant plus frustrant que je joue dans Manahune, et tous les textes sont en tahitien. À chaque fois je dois demander à ma mère de quoi parle telle ou telle chanson. C’est de cette frustration qu’est venue l’idée de traductiontahitien.com, car je pense que c’est toute une génération qui est concernée.”

A 33 ans, Vaitemanu est sans cesse en quête de solutions. Il déborde d’idées :

“Si je m’écoutais, 6 autres projets sortiraient dans les mois prochains. Mais il faut savoir se poser et asseoir les projets déjà en place.”

1 Régiment du Service Militaire Adapté

Manon Kemounbaye

Rédactrice web

© Photos : Vaitemanu Coudert et Manon Kamounbaye

Partagez Maintenant !