Site de Femmes de Polynésie Hommes de Polynésie

Je passe
d'un site à l'autre

Tendances

Moana, du haut-débit aux fourneaux !

Publié le 23 octobre 2020

À 35 ans, Moana Wong est attaché commercial à l’agence professionnelle ONATI, mais également un amoureux des saveurs, qui régale des milliers d’internautes à travers sa page Momo’s Kitchen. Hommes de Polynésie est tombé sous le charme de cet épicurien à la simplicité et au naturel déroutants.

Un parcours à durée déterminée

Moana vient au monde à Tahiti. Du côté paternel, le sang chinois et rapa coule dans ses veines, tandis que du côté de sa mère – c’est polynésien, américain et anglais.

« Dans la branche maternelle, j’étais le seul à être bronzé, tous les autres étaient blancs ! (rires) »

Après une scolarité dans les écoles catholiques et un DEUG de Droit à L’UPF, Moana entre dans la vie active à 19 ans. 

En 2007, il effectue des remplacements au guichet « Toutes Opérations » à l’agence OPT de Pirae, où il touche à tous les univers : poste, produits financiers, mobiles, TV, internet… Il passe ensuite à l’agence de Papeete, 5 fois plus grande, avec une clientèle touristique très présente. Moana peut exprimer sa maîtrise des langues anglaise, espagnole et chinoise !

« Après un premier échec, j’ai repassé le concours fin 2009 pour être titularisé. Cette fois je l’ai eu, et en février je commençais à l’agence OPT de Papeete. »

La grande famille de l’OPT

« Je travaillais au guichet, mais mon responsable me faisait confiance et me laissait beaucoup de liberté pour la vente. On organisait des animations commerciales et des événements de plus en plus grands ! »

Créatives et pertinentes, les idées de Moana plaisent. C’est ainsi par exemple, qu’à l’occasion de sorties de timbres thématiques, un mini Heiva s’invitera dans l’agence, ou encore un “festival” sur Bobby Holcomb dans le Parc Bougainville pendant 3 jours.

« J’ai proposé de m’occuper de tout : les autorisations auprès de la Mairie, la projection en soirée de vidéos et concerts de Bobby, avec diffusion gratuite de Wi-Fi dans le parcÇa commençait à devenir un gros projet, mais j’avais le soutien de mon responsable. »

Moana aime son travail et son équipe, mais au bout de 4 ans, aspire au changement.

«  J’ai postulé à la brigade mobile itinérante de l’Etat Major des Iles du Vent. Célibataire sans enfants, je pouvais me permettre d’avoir un emploi du temps qui change du jour au lendemain. »

L’Agence Pro

5 ans plus tard, c’est son besoin de stabilité qui se fait entendre, et Moana passe avec succès le concours pour intégrer l’agence PRO. Il a alors 32 ans. 

« On est une petite équipe de 6, et la relation avec les clients professionnels n’est pas la même. On a souvent affaire aux chefs dentreprises, et on travaille beaucoup plus à distanceOn étudie le parc téléphonique et internet des clients, et on essaie de leur proposer une solution plus adaptée à leur environnement. »

Épanoui dans son environnement, sa fibre commerciale et son sens du service opèrent naturellement

« Jaime la vente. Cest toujours un challenge et un plaisir darriver au bout dune grosse opération, avec la reconnaissance du client – ça n’a pas de prix ! »

Quant à sa créativité, c’est aujourd’hui dans un tout autre univers qu’elle s’exprime.

Une enfance dans les cuisines

Petit retour en arrière…

« Le premier endroit où l’on m’a posé en rentrant de la maternité, c’était la table de la cuisine. »

Moana grandit dans les cuisines de ses grand-mères et tantes, et s’imprègne des gestes, des parfums, des saveurs. Jusqu’au jour où il troque sa dînette pour la cour des grands…

« À 5 ans, on ma fabriqué un petit escabeau et on ma autorisé à toucher au four. »

Les cuisines locale, française, anglo-saxonne et asiatique se côtoient et donnent naissance à des fusions riches et surprenantes, comme des plats mijotés français parfumés aux épices chinoises.

Cette passion atteindra son apogée pendant le confinement.

« Un jour, je poste sur Facebook des photos d’un cake à la banane et aux noix de pécan que j’avais fait, et une copine me demande la recette. Du coup tout le monde l’a voulue ! Puis on a posté une recette filmée. En 3 heures on était à 500 vues...  »

Quelques jours plus tard, un Facebook Live permet aux internautes de cuisiner une recette en même temps que lui. L’audience explose, et ses demandes d’amis aussi. La création de la page Momo’s kitchen devient une évidence.

« Une copine nous a créé un logo et on s’est fait des tabliers et des toques à notre effigie. »

Aujourd’hui près de 13.000 fans suivent les aventures culinaires de « Momo » et son équipe, qui s’est étoffée de vidéaste, photographe et commis. Leur ingrédient secret ? Des recettes simples, savoureuses, et polynésiennes !

Passionné jusqu’au bout, Moana fédère. Humble et intègre, il suit avec un naturel déroutant son petit bout de chemin …

Lubomira Ratzova
Rédactrice web

© Photos : OPT, Momo’s Kitchen, Lubomira Ratzova pour Hommes de Polynésie

pour plus de renseignements

Sponsorisé par l’OPT

Site internet

Zuckoo

FACEBOOK

Partagez Maintenant !