Site de Femmes de Polynésie Hommes de Polynésie

Je passe
d'un site à l'autre

Société

Gérard Malet, un ancien Sous-Officier artilleur sol/air reconverti en chef d’entreprise !

Publié le 24 octobre 2018

La saison des pluies pointe le bout de son nez et avec elle son lot de risques naturels. Car oui, même au paradis, les aléas des mouvements de terrains existent. Chaque année se pose donc la question de savoir comment éviter les catastrophes. Et bien il existe des procédés comme le renforcement de parois, le forage, l’ancrage, le gunitage qui consistent à projeter du béton au moyen de pompe hydraulique et d’air comprimé. TECHNI SERVICES s’en est fait une spécialité. Nous ne parlerons pas de l’enseigne, mais de l’homme qui l’a créé Gérard Malet, l’ancien Sous-Officier artilleur sol/air devenu chef d’entreprise s’est livré à Hommes de Polynésie.

Gunitage

Militaire

De son enfance je ne sais pas grand-chose, juste qu’il est d’origine Corse mais surtout Méditerranéen. Que pour lui « avoir une parole, le courage et l’intégrité, ont un point commun : LE RESPECT » que ses racines lui ont inculquer et ainsi lui ont forgé un caractère bien trempé.

« Je suis un ancien militaire, sous-officier de l’armée de terre dans la région de Tarbes, en Métropole. Artilleur sol-air mon job était de faire tomber les avions, j’ai appris à les tirer au canon mitrailleur et aux missiles, et puis pendant un exercice j’ai été blessé. Quand tu es parachutiste si c’est grave tu ne peux plus après ça faire partie des troupes aéroportées. Résultat, l’armée m’a mis sur une voie de garage à Hyères. C’était une très belle garnison, mais bon c’est plus l’aventure, t’es bloqué, donc quitte à choisir entre la porte et le placard, j’ai pris la porte parce qu’on m’avait mis au placard ! »

A cet instant de son histoire je me suis glissée dans la peau de ce militaire de 25 ans qui claque la porte au monde des armes. Il ne connaît rien d’autre, c’est un pro dans sa partie mais fort malheureusement il n’a pas d’équivalence possible dans le civil. Il doit se débrouiller et réapprendre : la reconversion.

Projection de béton sur grillage clouté pour stabilisation des talus

« Si je pouvais revenir en arrière, je n’aurais pas pris la régulière j’aurais pris la légion, au moins la légion elle ne laisse pas tomber ses gars. »

Tout était clair, Gérard est un homme pétri de valeur. Pour lui il n’y a pas de mauvais soldats mais de mauvais chefs.

« Il ne faut pas se faire aimer de ses gars, il faut les aimer. C’est une vraie philosophie, il faut avoir connu la troupe, ça t’apprend le respect. »

Civil

« Toute mon expérience dans le civil je l’ai faite ici, en Polynésie. »

Après une courte expérience en France, Gérard rentre en contact avec une connaissance à Tahiti. Il avait investi dans le business et fait le tour d’une partie de l’Outre-mer. Une fois sur place rien ne se passe pas comme prévu. Il se remet en question à nouveau et continue à avancer.

Sur un chantier à Punaauia

« J’ai commencé de façon autodidacte par faire du terrassement, de la construction de maison, de la désinsectisation, du traitement anti termite car à la base je suis un technicien. Ce qui était intéressant et formidable c’est que la main d’œuvre locale est volontaire, courageuse, dure au mal, facile à trouver et ne demande qu’à apprendre. Mes gars sont très bien, ils sont fantastiques. Ça va faire 26 années que je suis là et certains partagent ma vie professionnelle depuis plus de 17 ans. S’il fallait évaluer mes gars, ils ne sont pas en or, mais en platine ! J’ai vraiment des gars exceptionnels. »

La vie suit son cours

En 27 ans de présence sur le territoire, Gérard monte une société il y a 20 ans TECHNI SERVICES, la fait fructifier pour aujourd’hui employer 25 personnes et gèrer un gros parc à matériel. Parallèlement à sa vie professionnelle, sa vie personnelle s’est également enrichie. Au sang Corse qui coule dans ses veines s’est mêlé celui d’une Marquisienne. De cette union naquit deux beaux enfants aujourd’hui âgés de 20 et 18 ans.

Travaux de projection

« J’ai une famille formidable. Tous les jours je leur répète que dans la vie rien n’est acquis, aussi bien en amour que dans le business, quand tu crois que c’est à toi, que tu es arrivé c’est là que tu le perds, donc il faut toujours se remettre en question. »

La Polynésie n’a fait que confirmer la droiture, la franchise et la loyauté qui sont les qualités de Gérard.

« Je n’ai pas une dette, je n’ai pas une ardoise, aussi bien dans le bon que dans le mauvais. »

Travaux de finitions

Alors que nous sommes sur le point de nous quitter Gérard me dit encore n’avoir aucune raison de se plaindre, qu’il savoure sa liberté.

« J’ai été gâté. Les choses se sont imbriquées grâce aux fruits de mon travail ! Je retiens une chose, j’ai bien conscience d’être dans un bel endroit, avec des gens de haute qualité, des gens intègres pour la plupart qui te prennent comme tu es sans te juger, des gens bons et beaux à l’intérieur. »

Plus d'informations

Sur la page Facebook Techni Services Tahiti
Et sur le site www.techniservicestahiti.pf

Jeanne Phanariotis
Rédactrice web

© Photos : Gérard Malet

Partagez Maintenant !