Site de Femmes de Polynésie Hommes de Polynésie

Je passe
d'un site à l'autre

Non classé

Le compost fait maison, à la portée de tous

Du compost fait maison, à la portée de tous

Publié le 23 juin 2017

Fabriquer son propre compost, c’est-à-dire de l’engrais végétal, est très facile pour qui veut bien s’en donner la peine. Ainsi, au lieu de brûler vos déchets verts issus de votre jardin, vous pouvez les transformer en compost. Le processus est naturel, écologique et économique. Hommes de Polynésie vous en dit plus à ce sujet.

La configuration pour votre compost

Choisissez donc d’aménager dans un petit coin de votre jardin un compost à même le sol. Après avoir délimité une zone rectangulaire avec des lattes de bois de 30 cm de hauteur à partir du sol, tenues à l’aide de fers à béton, déposer régulièrement feuillages et herbes. Celui-ci doit être aéré et retourné fréquemment à l’aide d’une fourche. Le compost à même le sol doit être alimenté régulièrement et pour optimiser la dégradation des déchets verts, il suffit de couvrir le tout avec une tôle ou une bâche afin d’accélérer le processus de fermentation.

Par ailleurs voici un autre type de compost facile à réaliser à la maison et à la portée de tout le monde, c’est celui du compost amélioré. Pour cela il vous faut mélanger :

  • 3 brouettes* de déchets de bois et/ou de bourres de coco broyés,
  • 2 brouettes d’herbes ou de feuilles,
  • 1 brouette de fientes animales et/ou de déchets de poisson broyés,
  • 1 brouette d’algues « Turbinaria ornata », que l’on trouve dans nos eaux, polynésiennes
  • 1 litre de micro-organismes vivants dilué dans cent litres d’eau.

Arrosez modérément le mélange et si le compost est sec, retournez-le une fois par mois, puis, couvrir le tout.

La fabrication de ces deux types de compost simples vous permettra de réaliser et d’alimenter sainement votre potager.

*brouette de jardinage de taille standard de 90L

Thierry Teamo
Rédacteur web

© Photo : Thierry Teamo

Partagez Maintenant !